Gendarmerie royale du Canada

Une opératrice des télécommunications de la GRC amène des enfants perdus en lieu sûr

Par Paul Northcott

Opérations

Deux garçons perdus en forêt l'été dernier ont pu retrouver leur chemin grâce à une opératrice des télécommunications de la GRC.
Image par GRC

3 juin 2024

Contenu

L'été dernier, au Nouveau-Brunswick, deux garçons se sont perdus en forêt. Grâce à ses aptitudes à la résolution de problèmes et à sa connaissance de la région, une opératrice des télécommunications a pu aider les jeunes à sortir de la forêt en sécurité.

Le 14 juillet 2022, désorientés dans une zone densément boisée près de Sainte-Marie-de-Kent, les deux jeunes de 12 et 13 ans ont composé 911.

« Ils avaient visiblement leurs cellulaires avec eux, ce qui était une bonne chose », explique Angelia Hermenier, l'opératrice qui a répondu à l'appel et alerté les agents sur le terrain, ajoutant que les policiers de la région s'occupaient déjà de nombreux appels à ce moment-là. « Dès le début de l'après-midi, je savais que les agents sur le terrain étaient occupés », confietelle.

Ne sachant pas combien de temps il faudrait aux agents pour arriver sur les lieux, Mme Hermenier est restée en ligne avec les garçons et leur a demandé des détails pour pouvoir les localiser. Elle a également utilisé la technologie mise à la disposition de la GRC pour commencer à guider les garçons hors de la forêt.

« Je pouvais savoir toutes les deux minutes où ils se trouvaient et leur indiquer la direction à prendre », révèle l'opératrice. « Ils étaient très calmes et ne m'apparaissaient pas très énervés. »

Sur une autre ligne, Mme Hermenier a joint la mère d'un des garçons et lui a demandé de se rendre en voiture jusqu'à un endroit en bordure de la forêt où elle pensait que les garçons allaient sortir. « Rendue sur place, la mère s'est mise à klaxonner de façon régulière pour les guider vers la sortie », explique l'employée. Après un peu plus d'une heure à s'entretenir au téléphone avec l'opératrice, les garçons sont finalement sortis sains et saufs.

Une issue heureuse

La gendarme de la GRC Ginette Trottier se rendait sur les lieux lorsqu'elle a été informée que les garçons allaient bien et qu'ils étaient guidés verbalement hors de la forêt. Elle affirme que le travail exigeant des opérateurs des stations de transmissions opérationnelles est essentiel à la réussite des opérations menées par les agents. « Nos répartiteurs ont fait un travail remarquable », se réjouit-elle. « J'essaie toujours de leur rappeler à quel point ils sont importants. Ils sont vraiment notre filet de sécurité. »

Mme Hermenier trouve très gratifiant d'avoir aidé les garçons à se sortir d'une situation difficile qui aurait pu être pire s'ils avaient pris une mauvaise direction. « C'est le genre d'appels qui est vraiment satisfaisant », avoue-t-elle.

Popular in Opérations

Date de modification :