Gendarmerie royale du Canada

Réponse de la GRC à la Commission des pertes massives

Avertissement

Les informations contenues et liées à cette page web font référence à des documents relatifs aux évènements survenus en Nouvelle-Écosse les 18 et 19 avril 2020. Ces informations peuvent être troublantes ou dérangeantes pour certains publics.

Les 18 et 19 avril 2020, 22 personnes ont perdu la vie et trois autres ont été blessées dans plusieurs communautés de la Nouvelle-Écosse. Ce qui s'est passé est inimaginable et aura un impact durable sur les victimes et leurs familles, les citoyens de la Nouvelle-Écosse et tous les Canadiens.

La Commission sur pertes massives a été chargée d'examiner l'incident et de formuler des recommandations significatives pour rendre les communautés plus sûres à l'avenir. Son rapport final contient 130 recommandations qui appellent à des changements significatifs non seulement à la GRC, mais aussi à la façon dont nous, en tant que Canadiens, abordons la sécurité des communautés et le maintien de l'ordre dans l'ensemble du pays.

La GRC adopte une approche holistique à l'échelle de l'organisation pour répondre au rapport et mettre en œuvre ses recommandations. Nous nous sommes engagés à améliorer nos services de police afin de renforcer la sécurité des Néo-Écossais et de tous les Canadiens. Il faudra du temps pour y parvenir, mais nous vous tiendrons au courant de nos progrès.

Services and information

Mise en œuvre des recommandations

Nous apportons des changements en réponse au rapport final de la Commission des pertes massives. Découvrez nos progrès à ce jour.

Changements apportés après avril 2020

Nous avons commencé à apporter des améliorations immédiatement après la tragédie. Découvrez les changements que nous avons apportés pour améliorer les opérations, soutenir les victimes et les survivants, et accroître la sécurité des communautés.

Rapport final de la Commission des pertes massives – Redresser la barre ensemble

Lisez les constatations et les recommandations formulées à la suite d'un examen approfondi de la tragédie survenue en avril 2020.